Cycle de conférences 3 juillet 2017

La prochaine séance du cycle de conférences en économie de la santé portera sur les interventions non-médicamenteuses et sur l’économie comportementale en santé.

Les résumés des deux interventions :

L’avènement des Interventions Non Médicamenteuses (INM) dans la prévention, le soin et la thérapie des problèmes de santé : Enjeux et perspectives.

Pr. Grégory Ninot, Université de Montpellier
Directeur de la Plateforme Universitaire CEPS www.CEPSplatform.eu
Co-organisateur du congrès scientifique international sur les INM www.iceps.eu
Site de Recherche Intégrée sur le Cancer (SIRIC) www.montpellier-cancer.com
Blog www.blogensante.fr

La fin du dernier siècle a laissé penser que la santé et la durée de vie humaine dépendaient essentiellement du patrimoine génétique et que le plus grand espoir thérapeutique reposait sur la thérapie génique. Or, de récentes études épigénétiques et de santé publique ont remis en question cette hypothèse. Elles mettent en évidence que les comportements jouent un rôle majeur dans l’apparition et l’évolution de nombreuses maladies, et que ce rôle ne fait que s’accentuer avec l’avancée en âge et la chronicité de ces maladies. Le vieillissement en bonne santé et l’amélioration de la qualité de vie des personnes malades chroniques deviennent ainsi des priorités qui imposent une nouvelle approche sanitaire, sociale et économique. Cette approche, aussi appelée médecine des 4P (préventive, participative, personnalisée, prédictive), va faire évoluer un système de santé tourné vers le curatif, les urgences et la promotion de la santé en un système recentré sur la prévention et la personnalisation des parcours avec l’aide des nouvelles technologies. Ce virage ouvre un champ de développement considérable aux interventions non médicamenteuses (INM), aussi appelées médecines douces, thérapies complémentaires, objets connectés santé, sport sur ordonnance, programme d’éducation thérapeutique (…). La conférence va défendre l’idée que ce développement devra se fonder sur la science et en particulier sur une recherche interventionnelle rigoureuse incluant des marqueurs et des analyses économiques. L’exposé présentera les raisons principales de cet avènement et les principaux enjeux des prochaines années dans ce secteur.

L’économie comportementale appliquée à la santé

Marlène GUILLON, CERDI

Courte description de la présentation : L’économie comportementale identifie les fondements psychologiques des comportements observés. Cette approche mobilise notamment les notions d’attitude vis-à-vis du temps et du risque ainsi que le capital social détenu par les individus ; les liens existants entre ces variables et les comportements de santé sont discutés. Marlène Guillon introduira ce domaine de recherche et proposera une application en santé sur la base de ses travaux réalisés sur l’impact des préférences individuelles, en particulier l’aversion au risque et la préférence pour le présent, sur les choix d’utilisation du préservatif.

Publié le 21 juin 2017