Equipe permanente

Lise Rochaix, responsable scientifique de la chaire

Thèmes de recherche: évaluation des politiques publiques, régulation (efficience et d’équité) des systèmes de santé

Sous la supervision de Lise Rochaix notamment, les doctorants suivants participent aux activités de la Chaire :

  • Sarah Nedjar a débuté sa thèse en octobre 2020 (direction: Lise Rochaix et Nicolas Sirven).

lise.rochaix@psemail.eu | curriculum vitae | page personnelle


dupont-k-jc-picture-hospinnomicsJean-Claude K. Dupont, directeur adjoint

Jean Claude est rattaché à la DRCI de l’AP-HP, chargé de cours à Paris 5 et membre de la commission Évaluation économique et santé publique à la Haute Autorité de Santé (HAS). Il est docteur en philosophie de l’Université Nancy 2 et de l’Université libre de Bruxelles. Il a effectué son post-doctorat à l’Institut Curie (Projet EU-FP7 ENCCA).

Thèmes de recherche: éthique de la recherche clinique, notamment en oncologie pédiatrique, méthodes économiques en santé, évaluation des technologies de santé.

 jean-claude.dupont@psemail.eu


Christine Meyer-Meuret, valorisation scientifique

Christine intervient pour Hospinnomics dans la valorisation des travaux scientifiques à l’interface de la décision publique.

Christine est docteure en économie de l’Université Paris 1 et a réalisé sa carrière professionnelle dans différentes institutions du secteur de la santé, publiques et privées (CNAM, Ministère, Commissariat au Plan, Sanesco, Mutualité Française). Christine a été notamment rapporteure de la réflexion prospective Santé 2010.

c.meyermeuret@gmail.com


Thomas Pelloquin, chef de projet

Thomas est issu d’une formation à la recherche en Sociologie (Sciences Po) et d’une formation en économie appliquée et en économétrie (Panthéon-Sorbonne). A l’issue de son Master en Econométrie et Statistiques à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il a été recruté par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Accidents de Travail et Maladies Professionnelles). Ses champs de compétences sont relatifs au traitement et à l’analyse de données, aux modèles d’évaluation des politiques publiques, à la collecte et au traitement de données qualitatives. Chef de projet scientifique à Hospinnomics depuis décembre 2019, il a la charge de différents projets sur les modes de tarification des soins innovants et sur l’évaluation des technologies de santé.

Thomas réalise une thèse sur travaux en parallèle de son activité de chef de projet à partir des publications dérivées des projets dont il a la charge. Les travaux en cours et déjà réalisés à Hospinnomics permettent déjà d’identifier les thématiques communes aux papiers qui feront l’objet de cette thèse : les dimensions de parcours de soins – en particulier rebundling –, de modes de financement innovants – notamment ajustement au risque –, sont au centre de son activité depuis son arrivée à Hospinnomics en décembre 2019.  Les travaux réalisés pour cette thèse porteront essentiellement sur les projets EDS et Booster ; ils s’inscriront dans une démarche d’évaluation des politiques publiques de santé, d’analyse d’impact ex ante des évolutions organisationnelles ou de technologies de santé. La thèse sera réalisée en parallèle de son activité de chef de projet.

page personnelle


Camilla Fiorina, cheffe de projet

Camilla a réalisé un double master offert à l’Université de Turin (Università degli Studi di Torino) et l’Université Rennes 1 en Economie et Finances Publiques Internationales. Dans le cadre de son master, Camilla a rédigé un mémoire en collaboration avec le CHU de Rennes portant sur l’évaluation des conséquences du remboursement de la chimioprophylaxie antipaludique pour les voyageurs partant de France métropolitaine à destination de zones fortement endémiques d’Afrique Sub-Saharienne.

Camilla a rejoint l’équipe d’Hospinnomics en mai 2021 en tant qu’assistante de recherche. Elle travaille principalement sur les projets CBIG-SCREEN, OPTISARC et Booster.

page personnelle


Meng Jiang, assistante de recherche

Meng a effectué un master en Economic Decision and Cost-benefit Analysis à l’Ecole d’Economie de Paris et l’Ecole des Ponts ParisTech et une spécialisation (Honour) en économie à l’Université de Sydney. Elle a complété la spécialisation et le master avec deux mémoires en économie de la santé et elle a développé de solides compétences quantitatives grâce à des cours supplémentaires en Data Science. Ses recherches actuelles portent sur les maladies rare, les tests génomiques, l’efficacité des systèmes de santé, l’inégalité dans l’accessibilité des soins, la santé numérique (adoption, amélioration des données de santé),  et l’évaluation de projets et de politiques en santé.

Meng a rejoint l’équipe Hospinnomics en avril 2021 en tant qu’assistante de recherche. Dans le cadre d’un projet sur les maladies rares, elle s’intéresse notamment au retard de diagnostic, aux innovations technologiques, tests génétiques et au marché des médicament orphelins. Meng travaille également sur COVIDOM, un projet portant sur la télésurveillance.

page personnelle


Baptiste Haon, assistant de recherche

Baptiste Haon a effectué un Master en Informatique et Statistiques à l’Université Fédérale de Toulouse. Il a travaillé pendant deux ans en tant que consultant Data Miner pour le secteur du Marketing digital.

Baptiste a rejoint l’équipe en octobre 2021 en tant qu’assistant de recherche. Il travaille principalement sur les projets Booster et EQUIRAC.

page personnelle


Isis Catalina Páramo Herrera, assistante de recherche 

Isis Catalina est issue d’une formation en droit et en économie à l’Université nationale de Colombie. Elle a aussi obtenu un Master en économie du développement durable à l’Université Paris 1 : Panthéon-Sorbonne. Dans le cadre de ses études, elle a été stagiaire à la Cour Suprême de Justice Administrative de Colombie, dans la section consacrée à la responsabilité contractuelle et extra-contractuelle de l’Etat, et assistante de recherche à l’Ecole d’économie de Paris.

Elle est compétente en programmation (Stata, Python et R) et en recherche économique et juridique, empirique ou théorique. Elle s’intéresse à l’élaboration de politiques de développement (evidence-based policy) et à l’analyse empirique de la pauvreté, de l’égalité, des droits de l’homme, du droit constitutionnel, du droit administratif et du droit des contrats.

Isis a rejoint Hospinnomics en tant qu’assistante de recherche en novembre 2021, travaillant dans un premier temps à la préparation et à la soumission d’un manuscrit basé sur les résultats du projet IMPACT-HTA.


Marie Michon, assistante de recherche

Marie termine sa thèse de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, intitulée « Dynamique des émotions. Une lecture twardowskienne ». En parallèle, elle a travaillé en éthique médicale pendant 2 ans au sein de l’université de Paris.

Marie a rejoint Hospinnomics en janvier en tant qu’assistante de recherche sur les projets RESISTE et CBIG-SCREEN.


Martina Tallarita

Martina a effectué un master en philosophie à l’Université de Milan. Dans ce cadre, elle s’est spécialisée principalement en éthique et philosophie politique. De septembre à décembre 2021, elle complète son mémoire sur la théorie de la démocratie de John Dewey à l’école des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris). C’est aussi au cours de cette période qu’elle rejoint l’équipe d’Hospinnomics en tant qu’assistante de recherche.

Elle s’intéresse surtout de justice globale, de santé et éthique de la santé globale, théories de la démocratie et de l’égalité. À Hospinnomics, elle travaille surtout sur les projets IMPACT-HTA et BOOSTER.


Les stagiaires

Sarra Ben Yahia

Sarra Ben Yahia est stagiaire depuis mars 2022 chez Hospinnomics.
Après une licence d’économie à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, elle s’oriente dans le master Économétrie et Statistiques de la même université.

Elle travaille principalement sur le projet Booster.

Page personnelle


Lucille Collet

Lucille Collet a rejoint l’équipe en février en tant que stagiaire, dans le cadre de son master 2 en Économie appliquée, mention « Politiques Publiques », à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Lucille travaille sur un projet en collaboration avec l’EPRI (Équipe de Prévention du Risque Infectieux) à Bichat sur les facteurs de risque socio-économiques des infections à bactéries hautement résistantes aux antibiotiques.

Elle intervient également dans la mise en place d’un questionnaire visant à évaluer le fonctionnement des Départements Médico-Universitaires (DMU) tel que perçu par le personnel médical travaillant dans les DMU de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP).


Loïc Douvillé

Loïc Douvillé a rejoint l’équipe en février 2022 afin de réaliser son mémoire de master 2 en économie appliquée, mention « Politiques Publiques » à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Son mémoire, s’inscrivant dans le cadre du projet TELEX, portera sur une revue de la littérature des différents usages de la télé-expertise faits par les professionnels de santé.


Audrey Glass

Audrey Glass effectue un Master recherche en Politiques Publiques à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle s’intéresse aux enjeux d’inégalités sociales et de lobbying. Elle effectue son mémoire sur la justice environnementale. L’évaluation des politiques publiques est pour elle une manière d’éclairer le débat public et de favoriser l’aide à la décision.


Audrey a rejoint Hospinnomics en juin 2021 en tant que stagiaire. Elle a travaillé sur les projets CBIG SCREEN, Impact HTA et s’occupe désormais de la diffusion du questionnaire CRISTAL Images.

Page personnelle


Claire Gefflot

Claire Gefflot a rejoint la Chaire Hospinnomics depuis mai 2022 en tant que stagiaire. Finalisant son master 1 Économétrie, Statistiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle poursuivra l’année prochaine en master 2 Traitement de l’information et data-science en entreprise (TIDE) au sein de la même université. 

Claire travaille sur le projet DODK-S, qui vise à analyser le comportement individuel ainsi que le rôle de l’interaction patient-médecins sur le délai du diagnostic du cancer du sein. Elle est également impliquée dans le projet Booster, qui vise à améliorer la prise en charge des AVC ischémiques en mettant à la disposition des patients des technologies et des médicaments innovants. Finalement, elle est aussi en support sur le projet EQUIRAC, consistant à la construction et l’analyse de nouveaux scénarios de réforme du reste à charge hospitalier.

Page personnelle


Marie Guettier

Marie à rejoint l’équipe d’Hospinnomics en Juillet 2022, dans le cadre  de son Master à Boston College en Économie Appliquée avec mention “Analyse de Données”, à la suite d’un premier Master à l’Université Erasmus Rotterdam en “Politiques Économiques”. Son mémoire s’inscrit dans le cadre de la recherche sur les caractéristiques et prédictions de participation à la mammographie. 

Elle travaille principalement sur le projet DOD-KS.

Page personnelle


Stéphane Frachot

Stéphane a obtenu sa licence d’économie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 2021-2022. Il intègrera en septembre 2022 le master APE au sein de la Paris School of Economics (PSE).

Il a rejoint l’équipe d’Hospinnomics fin-mai 2022 en tant que stagiaire et travaille principalement sur le projet OPTISARC où il s’intéresse à la réalisation d’un modèle incitatif à la coopération entre centres experts et centres périphériques dans le traitement des sarcomes. 

Page personnelle


Abhinav Devaria

Abhinav a rejoint Hospinomics en mai 2022 en tant que stagiaire dans le cadre de son master en Public Policy – Global Health (MPP) à Sciences Po Paris. En Inde, il a travaillé pendant plusieurs années dans le domaine de la santé pour des organisations multinationales.

Dans le cadre de son stage il travaille principalement à la rédaction d’une « Policy Brief » sur le thème des Point of Care Tests (POCT) Digital Health et du projet Prdvel.

Page personnelle


Noé Vidal-Naquet

Noé a rejoint l’équipe en juin 2022 en tant que stagiaire après un cursus Sociologie-Economie à l’ENS Paris-Saclay. Il s’oriente maintenant vers un Master en Sociologie quantitative.

Il intervient dans le cadre du projet CBIG-Screen, où il est responsable de l’élaboration d’un questionnaire visant à favoriser la participation des populations en situation de vulnérabilité à une expérimentation en choix discret. Il est également chargé de l’exploration des enjeux éthiques des restes à charge dans le projet EQUIRAC.