Equipe permanente

Lise Rochaix, responsable scientifique de la chaire

Thèmes de recherche: évaluation des politiques publiques, régulation (efficience et d’équité) des systèmes de santé

Sous la supervision de Lise Rochaix notamment, les doctorants suivants participent aux activités de la Chaire:

  • Aleksandr Proshin, 4e année, (direction: Lise Rochaix et Audrey Laporte). Aleksandr défendra sa thèse à PSE à la fin de l’année 2020
  • Ivan Tzintzun, 4e année, (direction: Lise Rochaix et Marc-Arthur Diaye). Ivan défendra sa thèse à la fin de l’année 2020
  • Sarah Nedjar a débuté sa thèse en octobre 2020 (direction: Lise Rochaix et Nicolas Sirven).

lise.rochaix@psemail.eu | curriculum vitae | page personnelle


dupont-k-jc-picture-hospinnomicsJean-Claude K. Dupont, directeur adjoint

Jean Claude est rattaché à la DRCI de l’AP-HP, chargé de cours à Paris 5 et membre de la commission Évaluation économique et santé publique à la Haute Autorité de Santé (HAS). Il est docteur en philosophie de l’Université Nancy 2 et de l’Université libre de Bruxelles. Il a effectué son post-doctorat à l’Institut Curie (Projet EU-FP7 ENCCA).

Thèmes de recherche: éthique de la recherche clinique, notamment en oncologie pédiatrique, méthodes économiques en santé, évaluation des technologies de santé.

 jean-claude.dupont@psemail.eu | curriculum vitae (1 page) | curriculum vitae (complet)


Christine Meyer-Meuret, valorisation scientifique

Christine intervient pour Hospinnomics dans la valorisation des travaux scientifiques à l’interface de la décision publique.

Christine est docteure en économie de l’Université Paris 1 et a réalisé sa carrière professionnelle dans différentes institutions du secteur de la santé, publiques et privées (CNAM, Ministère, Commissariat au Plan, Sanesco, Mutualité Française). Christine a été notamment rapporteure de la réflexion prospective Santé 2010.

c.meyermeuret@gmail.com


Aleksandr Proshin, doctorant

Après avoir obtenu le master en économie théorique à PSE, Aleksandr a rejoint l’équipe d’Hospinnomics dans le cadre de sa thèse supervisée par Lise Rochaix et Audrey Laporte (Université de Toronto). Actuellement en quatrière année de thèse, Aleksandr travaille sur les perfectionnements du DRG, notamment pour la césarienne, grâce à une bourse de l’école doctorale de l’Ecole d’économie de Paris. Les sujets qu’il aborde comprennent l’incitation à la demande et l’expérimentation dans les systèmes de tarification médicale.

Thèmes de recherche : économie de la santé, microéconometrie, tarification médicale, assurance santé

alks.proshin@gmail.com curriculum vitae


Ivan Tzintzun, doctorant

Après avoir travaillé comme enseignant à Sciences Po et comme consultant au département de santé publique et d’environnement de l’OCDE, Ivan a rejoint la chaire en tant que doctorant en économie appliquée sous la direction de Lise Rochaix et Marc-Arthur Diaye (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Sa thèse porte sur la compréhension de l’effet des différentes interactions sociales sur les comportements alimentaires et l’activité physique, ainsi que leurs conséquences sur la santé. Sur le plan méthodologique, Ivan a développé une connaissance approfondie des méthodes d’évaluation d’impact et des techniques de Machine Learning appliquées aux contextes d’inférences causales. Ivan travaille également sur le projet européen IMPACTt-HTA.

Thèmes de recherche : habitudes alimentaires, déterminants de la santé, maladies non transmissibles, réseaux sociaux, économie de l’environnement, modélisation dynamique. 

curriculum vitae | page personnelle


Emelie Lindström, cheffe de projet

Emëlie est diplômée du master « Science in European Affairs » de l’Université de Lund (Suède) et a déjà travaillé sur les politiques sociales liées au dialogue social, aux politiques sectorielles et à l’avenir du travail à la Commission Européenne et à l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Emëlie a rejoint l’équipe en juillet 2019 en tant que cheffe de projet de la partie du projet européen IMPACT-HTA dont Hospinnomics est en charge. En plus de la gestion du projet, Emëlie a conçu un questionnaire utilisant la méthode des choix discrets (Discret Choice Experiment – DCE) et participe à la rédaction d’un rapport d’économie politique en y apportant ses connaissances en sciences politiques.

Thèmes de recherche : évaluation des technologies de santé, decrementally cost-effective interventions, définition des priorités dans les soins de santé, désinvestissement, diversité des systèmes de santé en Europe.

page personnelle


Thomas Pelloquin, chef de projet

Thomas est issu d’une formation à la recherche en Sociologie (Sciences Po) et d’une formation en économie appliquée et en économétrie (Panthéon-Sorbonne). A l’issue de son Master en Econométrie et Statistiques à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il a été recruté par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Accidents de Travail et Maladies Professionnelles). Ses champs de compétences sont relatifs au traitement et à l’analyse de données, aux modèles d’évaluation des politiques publiques, à la collecte et au traitement de données qualitatives. Chef de projet scientifique à Hospinnomics depuis décembre 2019, il a la charge de différents projets sur les modes de tarification des soins innovants et sur l’évaluation des technologies de santé.

Thomas réalise une thèse sur travaux en parallèle de son activité de chef de projet à partir des publications dérivées des projets dont il a la charge. Les travaux en cours et déjà réalisés à Hospinnomics permettent déjà d’identifier les thématiques communes aux papiers qui feront l’objet de cette thèse : les dimensions de parcours de soins – en particulier rebundling –, de modes de financement innovants – notamment ajustement au risque –, sont au centre de son activité depuis son arrivée à Hospinnomics en décembre 2019.  Les travaux réalisés pour cette thèse porteront essentiellement sur les projets EDS et Booster ; ils s’inscriront dans une démarche d’évaluation des politiques publiques de santé, d’analyse d’impact ex ante des évolutions organisationnelles ou de technologies de santé. La thèse sera réalisée en parallèle de son activité de chef de projet.

page personnelle


Faustine Emmanuel, assistante de recherche

Après un master de philosophie mention philosophie et société à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Faustine a réalisé un master 2 en éthique médicale et bioéthique à l’Université Paris Descartes. Dans le cadre de ce master, elle a rédigé un mémoire portant sur les réticences des professionnels de santé face à l’émergence de la robotique sociale en institution gériatrique. Celui-ci s’inscrivait dans une collaboration avec un projet mené par le Gérontopole d’Ile-de-France, le Living Lab Lusage (Hôpital Broca/AP-HP) et la chaire Hospinnomics (PSE/AP-HP) effectuant une cartographie des usages de la robotique sociale sur le territoire français. A la suite de ce mémoire, Faustine a été recruté par le Living Lab Lusage pour l’analyse qualitative des données issues des entretiens menés dans le cadre de ce projet, puis par Hospinnomics en février 2020 en tant qu’assistante de recherche en philosophie et éthique.

Son travail au sein de la Chaire porte sur les fondements philosophiques et juridiques des réformes sur les restes à charge. Elle intervient également en tant que qualitativiste sur un rapport concernant des recommandations pour une évaluation médico-économique de la robotique sociale.

page personnelle


Lucie Sabin, assistante de recherche

Après un master en économie du développement à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Lucie intègre l’équipe d’Hospinnomics en 2020 en tant qu’assistante de recherche. Elle travaille principalement sur la conception de questionnaires utilisant la méthode des choix discrets (Discret Choice Experiment – DCE) dans le cadre du projet RESISTE et du projet européen CBIG-SCREEN. Lucie participe également à la valorisation des travaux de la chaire en assurant notamment la mise à jour du site internet.

page personnelle


Olivier Supplisson, stagiaire